Étirement du psoas-iliaque

Nous allons voir dans ce nouvel article comment étirer correctement nos muscles psoas-iliaque. Et pour ce faire il nous faut d’abord un peu d’anatomie pour mieux comprendre. Le but n’étant pas de faire un cours théorique, mais simplement de comprendre où est le muscle en question.

Werner Platzer, (2007) Atlas de poche d’anatomie, 4e édition 1 – Appareil Locomoteur, p95

Le psoas (noté en 1) s’insère sur la partie antérieure des dernières vertèbres, les lombaires. Il est rejoint dans un tendon commun par un second muscle nommé iliaque (noté en 4) qui lui, débute dans la fosse iliaque (l’os formant la hanche) pour se terminer sur un petit relief de la partie supérieure du fémur (le petit trochanter).
 Et bien sûr nous en avons un des deux côtés.

A quoi ces muscles servent-ils ?

  • Ramener nos jambes sur notre poitrine, ou au contraire de toucher nos pieds (en tout cas d’essayer…) ;

  • Réguler la distance de nos pas, c’est pourquoi beaucoup de sportif comme les footballeurs sont sujets à des psoïtis (inflammation du psoas) ;

  • Les psoas sont situés en plein milieu du système digestif et sont en étroite relation avec les reins et les urtères, ils récupèrent donc bon nombres de nos toxines ;

  • Lors de l’accouchement, ils servent de guide à la tête du bébé.

Pour toutes ces actions, il est donc important de prendre soin de nos psoas, et cela commence par savoir comment les étirer.

Comment étirer un psoas-iliaque ?

Avec l’exercice suivant, nous allons étirer les muscles psoas-iliaque. Le but d’un étirement c’est d’aller dans le sens inverse de son mouvement. Pour que ce soit plus simple à visualiser, nous allons étirer le muscle psoas droit.

  • Allongez-vous confortablement sur le dos, avec le psoas droit du côté du bord du lit.

  • Prenez votre genou gauche dans vos mains pour le ramener vers votre poitrine, de manière de réaliser une flexion de hanche, ce geste est important pour protéger vos lombaires pendant l’étirement.

  • Laissez pendre votre jambe droite, en entière, dans le vide, attention tout de même à ne pas tomber de votre lit !

  • Vous n’avez plus qu’à respirer 1 à 2 minutes avant de reposer votre jambe sur le lit. Vous pouvez le faire autant de fois que nécessaire, tant que la position est confortable et non douloureuse.

  • Pensez également à étirer le deuxième pour garder un bon équilibre entre les deux muscles.  

Vous pouvez également retrouver des informations complémentaires sur le psoas, ainsi qu’un deuxième étirement possible par ici

Votre Ostéopathe, Manon Jouillat


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *